L’application de la réforme de la chasse est prévue pour le 1er juillet 2019, début de la saison cynégétique de 2019-2020.

L’assemblée générale de la Fédération nationale de la chasse (FNC) s’est tenue à Lyon les 21 et 22 mars 2018, annonce un communiqué du 24 mars. Elle a réuni l’ensemble des représentants des fédérations départementales et régionales des chasseurs de France. Lors de ce premier congrès décentralisé, une réforme globale de la chasse a été soumise aux votes et massivement soutenue à 91,92 % par les présidents de fédération.

Permis de chasser
Cette réforme inclut la diminution du permis de chasser national de 400 € à 200 €.
Les objectifs : enrayer la baisse du nombre de chasseurs et encourager la mobilité des chasseurs. En effet, deux tiers des nouveaux chasseurs chassent dans plusieurs départements.
L’objectif est une application de cette réforme pour le 1er juillet 2019, début de la saison cynégétique de 2019-2020.

Redevance payée par les chasseurs
Selon la FNC, cette réforme globale « oblige à une négociation avec l’État au sujet des flux financiers liés à la redevance payée par les chasseurs. Le chef de l’État a validé le principe de cette réforme qui vient d’être lancée et qui va avoir un impact sur un montant de l’ordre de 43 millions d’euros. »

Au-delà des flux financiers redistribués différemment, la réforme doit permettre « de redonner du pouvoir aux présidents de fédération pour mieux gérer les points noirs qui déséquilibrent certains budgets dégât de grands gibiers », précise la FNC.

Info: cf- Aurore Cœuru

Laisser un commentaire